L’origine de l’Univers (Jean Parenteau 1988)

L’ORIGINE DE L’UNIVERS

Réflexions de Jean Parenteau – 1988

Table des matières

CONSTITUTION DE L’UNIVERS
I – Du Big Bang à la première molécule – page 2
II – 2ème période : Constitution de l’Univers inanimé – Page 3
Quelques réflexions sur la création du monde inanimé
I – L’explosion initiale – page 4
Il – Passage de la 1ère à la 2ème période – Page 5
III – 3ème période : Apparition de la vie – Page 6
IV – Et ailleurs ? – Page 7
Conclusion – Page 8


Depuis le début du XXème siècle, la science a fait de tels progrès dans le domaine des mathématiques, de la physique et de la biologie, qu’en dehors des spécialistes, personne n’est en état de comprendre une évolution aussi extraordinaire.

Le calcul des probabilités, la mécanique quantique, les travaux des laboratoires des hautes énergies, les études sur les rayonnements, en sont des manifestations qui ont permis de voir plus clair dans des domaines auparavant totalement inconnus. La célèbre formule d’Einstein E=mc2 montre la relation qui existe entre la matière m et l’énergie E , le rapport étant le carré de la vitesse de la lumière. Elle permet, par exemple, à celui qui a appris, étant jeune, que la matière la plus dense alors connue était le mercure de densité d= 13. 5, d’accepter une densité de 4 milliards à 1’origine de 1 ‘univers ( indiquée par les calculs) avant l’expansion. De même, il a fallu accepter l’existence d’une nouvelle force, la force nucléaire s’ajoutant à la force de gravité et à la force électromagnétique pour expliquer que toute matière était composée de particules qui, à des températures de plusieurs milliards de degrés ( inimaginables autrefois) pouvaient s’associer et donner soit de l’énergie, soit de la matière.

Il semble, actuellement, qu’il y ait une quasi unanimité parmi les savants concernés pour admettre qu’à l’origine de l’Univers il y eut une formidable explosion appelée “Big Bang” il y a 15 à 16 milliards d’années.

J’ai essayé, à l’aide de 3 livres qui ont paru abordables au profane que je suis, de reconstituer cette évolution. Ces livres sont Patience dans l’azur par Hubert REEVES, Directeur de recherches au CNRS ; Les trois premières minutes de l’Univers par Steven WEINBERG, prix Nobel de physique en 1979, et Le Hasard et la Nécessité par Jacques MONOD, prix Nobel de médecine en 1965.

Print Friendly, PDF & Email