L’origine de l’Univers (Jean Parenteau 1988)

Il – Passage de la 1ère à la 2ème période

A la fin de la 1ère période les nuages galactiques se composaient uniquement d’atomes d’hélium et de molécules d’hydrogène. Or l’hélium et l’hydrogène sont les gaz les plus légers qui existent, les particules non encore transformées : les neutrinos étaient des particules sans masse, la température devait être extrêmement basse et près du 0° absolu. Le rayonnement fossile détecté en 1960 correspondait à une température de 3 ° K soit -270° centigrades. A cette température l’hydrogène est liquide. Or H. REEVES dit que les étoiles émergent d’un océan de chaleur sous l’influence de la force de gravité qui a remplacé la force électromagnétique. La science semble muette sur le passage de l’état de froid intense à celui d’océan de chaleur. REEVES dit bien que les savants ne sont pas d’accord sur la transformation de ces nuages de gaz en galaxies qui sont devenues des pépinières d’étoiles. Il serait très intéressant de savoir comment celà s’est fait. La domination de la force de gravité s’explique très bien dans le cas des étoiles des générations successives car elles s’enrichissaient chaque fois d’atomes et de molécules ou de noyaux provenant des supernovae mais pas dans le cas de la première génération.

Print Friendly, PDF & Email